Présentation

AMELIE BERTHEAS, née le 3 juin 1979 à Mâcon.

créatrice de bijoux depuis 2002, installée dans le Vaucluse (FRANCE) à Séguret,

 


“On peut dire que je suis tombée dedans quand j’étais petite!”


 

Fille de céramistes passionnés par leur métier, ils lui ont transmis leurs valeurs, leurs expériences, le goût de la vie d’artisan, la transmission et le partage de savoir.

Depuis toute petite, elle accompagnait ses parents sur les marchés de potiers, malgré cela elle n’a jamais voulu faire des pots comme elle aime nous le raconter.

Elle a toujours aimé les bijoux, pas forcément pour les porter, mais juste par plaisir de les regarder comme un objet de décoration, pour finalement se décider d’en faire son métier et se lancer, en utilisant la terre comme matière première tout simplement.


“Maintenant en tant que femme, je prends plaisir à porter des bijoux pour affirmer mon authenticité..”


Ses créations sont à l’image de la femme qu’elle est aujourd’hui, assumée, joyeuse et n’aimant pas le conformisme.

Pour elle, un bijou doit évoluer avec le corps.

Elle a choisi de jouer avec cette idée d’un bijou vivant. 

Dans l’asymétrie, l’équilibre dans le déséquilibre permet de le rendre moins statique, et de souligner les mouvements du corps. 

Un bijou doit aussi être ludique dans ses formes et motifs.

Ses inspirations sont diverses comme la nature, la mode, le textile. Cette créatrice est perpétuellement en recherche de nouvelles textures et matériaux à utiliser pour créer des pièces uniques et originales.

Comme elle aime le dire à ses clientes, quand on choisit un de ses bijoux, on doit avant tout prendre plaisir à le porter. Cela permet d’afficher son originalité, de mettre une touche de couleur dans une tenue trop sobre et de s’ajouter une fantaisie. C’est exprimer la singularité de la femme que l’on est, avec un accessoire.

Aujourd’hui son passage “de l’ombre à la lumière” lui permet de vous livrer deux facettes d’une même créatrice:

d’une part, avec la cuisson Raku, des créations minérales, brutes, originelles qu’elle a travaillé pendant 15 ans.

et d’autre part, avec la technique de la Faïence et le travail du laiton qu’elle utilise actuellement,

un rendu lisse, coloré, lumineux  pour des bijoux plus actuels et sophistiqués.

Toutes les perles qui composent sa production sont réalisées creuses, ce qui permet à cette créatrice de travailler sur des volumes importants sans contrainte de poids et de proposer ainsi des bijoux confortables.